Design éditorial
—2018

Olivier Lavielle affirme ne trouver aucun intérêt esthétique à l'époque contemporaine. Dans des mises en scène dignes d'Hollywood, le photographe met à l'honneur les symboles, des années 30 à 70, d'une Amérique triomphante et légendaire. Son monde est teinté de Jazz, de Swing, de Blues, de Rock'n'roll et d'une pincée de Disco.


Beau Livre, réalisation de la maquette dans son integralité